Vous êtes ici :

Management de la mobilité


La mission « temps & services innovants » pilote depuis 2005 la question du management de la mobilité sur les territoires économiques du Grand Lyon. Grace à un processus de concertation qui lie entreprises et associations d’entreprises du territoire, institutions (Grand Lyon, communes, Région Rhône Alpes, Ademe) et AOT (Sytral, SNCF, ...).

13 Plans de déplacements Inter-entreprises sont en cours, avec des diagnostics et plans d’actions actifs ; ils regroupent plus de 440 entreprises, et concernent près de 30 000 salariés potentiels.

Voir la carte complète des PDIE et le nombre de salariés concernés

Retrouvez la présentation complète des actions de la mission temps sur le management de la mobilité

Les temps se sont complexifiés, désynchronisés depuis une quinzaine d’année. Une des conséquences première se ressent sur la mobilité : Exit le « métro-boulot-dodo », et les heures de pointes traditionnelles ! De même les salariés changent d’horaires souvent dans la semaine ; cela induit des comportements de mobilité qui changent eux aussi selon les jours de la semaine et la nécessité pour la collectivité de leur offrir un bouquet de services multimodaux dans lequel ils viendraient piocher pour leurs déplacement « domicile-travail ».  

Le point fort de ces démarches de management de la mobilité repose, outre la concertation entre parties prenantes, sur un dispositif d’animation territoriale de la mobilité, via la mise en place de postes « d’animateurs mobilité » dont la mission est de déployer le plan d’action des PDIE et d’être des relais entre tous les partenaires.

 
En mai 2016, un nouveau PDIE a été mis en place pour les entreprises du Plateau Nord de Lyon.

Retrouvez 2 articles de presse à ce sujet :sur Enviscope et

Mettre en place un PDIE ! Comment et pourquoi ?  Qu’est ce qu’un Plan de Déplacements Inter-Entreprise (PDIE) ?

Nos guides méthodologiques PDIE

1 - Salariés, entreprises, territoires : tous mobilisés pour vos déplacements - Avril 2009

2 - Management de la mobilité des territoires économiques du Grand Lyon - Juin 2013 

Un PDIE comporte un ensemble de mesures visant à faciliter et rationaliser les déplacements sur une zone d’entreprises. En incitant salariés, clients et fournisseurs d’une entreprise à utiliser d’autres moyens de transport que la voiture  individuelle : covoiturage, transports en commun, vélo, marche à pied. Certaines actions sont spécifiques à l’entreprise, d’autres communes à l'ensemble des entreprises du PDIE.
 

Pourquoi engager une démarche collective ?

  - Pour répondre aux contraintes de déplacements,
 - Pour mutualiser forces et moyens,
 - Pour créer et utiliser des outils communs,
 - Pour partager des solutions et mesures.

 Des mesures concrètes dans les plans d’actions

 - Encourager à prendre les transports en commun par une réduction de l’abonnement TCL,
 - Organiser le co-voiturage sur l’ensemble de la zone,
 - Mieux gérer le stationnement,
 - Promouvoir l’utilisation de modes doux (vélos, accès piétons),
 - Aménager l’organisation du travail : téléréunions, encouragement au travail à distance et aménagement des horaires.

 
Diagnostic et plans d’actions synthétiques de PDIE engagés 

Un diagnostic exhaustif de l’existant, des pratiques et des attentes des salariés est indispensable pour évaluer les atouts et les contraintes des territoires en terme de déplacement et d’accessibilité. Il permet ainsi de proposer un plan d’actions spécifique à chaque territoire en lien avec les besoins des salariés et des entreprises.

Téléchargez les plans d'actions de certains PDIE :

Le déplacement des salariés de la filière Nettoyage

Après une première expérimentation en 2008 sur le secteur des Services aux personnes (plus d'informations en bas de page), la Métropole de Lyon a lancé en 2015 un travail avec le Syndicat Patronal des Entreprises de Nettoyage Région Rhône Alpes.

Retrouvez notre article sur les premiers éléments et plan d'actions envisagés. 

Expérimentation en 2008 sur le déplacement des salariés des entreprises de Service à la Personne. 

Le Grand Lyon, en collaboration avec la DIRECCTE et la CCI de Lyon , a lancé courant 2008 une étude sur la mise en place d’un dispositif collectif de déplacement pour les salariés des entreprises de service à la personne.

Ces populations éprouvent de grandes difficultés pour se rendre sur leur lieu de travail tant sur le plan financier (abonnement TC ou carburant) que sur le temps passé dans les transports (50 minutes en moyenne).
Pour une population à revenu modeste résidant dans le Grand Est lyonnais et travaillant pour une population aisée de l’Ouest lyonnais, il est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie familiale.