Vous êtes ici :

Nuit


Le temps, au même titre que l'espace est essentiel à la compréhension de la ville. C'est pourquoi, durant les années 2008 et 2009, l'Agence d'urbanisme de Lyon, en collaboration avec la mission Temps et services innovants du Grand Lyon, a réalisé différentes recherches sur les temps décalés, particulièrement sur les temps de la nuit.

Etude sur le travail de nuit

Un des volets de cette étude consiste à analyser le travail de nuit, qui est un sujet difficilement appréhendable et particulièrement méconnu. L'objectif de cette recherche est de connaître les pratiques de la population ainsi que leurs besoins, afin d'envisager l'adaptation des services urbains publics et privés.

L'étude du travail de nuit se décompose en trois approches complémentaires. La première consiste à définir le travail de nuit, la seconde a pour objectif de quantifier le phénomène. Dans la mesure où peu de données statistiques sur le sujet sont disponibles, ces deux premières approches sont complétées par une analyse plus sensible et qualitative du travail de nuit. Pour celà, nous avons recueilli les témoignages des professionnesl 'encadrants, dirigeants et travailleurs) confrontés au travail de nuit. 

 

Eléments sur la mobilité nocturne du Grand Lyon

 L'Agence d'Urbanisme de Lyon, à la demande de l'Espace des Temps, a produit une étude issue des Enquêtes Ménages Déplacements sur la mobilité nocturne dans l'agglomération.

  

La nuit urbaine ordinaire

Mémoire de recherche (juin 2009) de Gabriel SMADJA, sous la direction d'Yves Chalas.

Face aux mutations économiques, urbaines, sociales, culturelles et technologiques qui modifient le temps nocturne et notre représentation de cet espace-temps, de nouveaux enjeux et une nouvelle vision de la ville émergent. Cette étude a pour but de déterminer dans quel cadre, avec quels principes et quels moyens les pouvoirs publics pourront agir sur la nuit, en complétant les actions de la sphère privée, qui créent aujourd’hui plus de conflits qu’elles n’en résolvent. Nous proposons donc un protocole pour une démarche stratégique intégrée sur la nuit urbaine ordinaire.

  

La nuit : émergence d'un nouveau temps de vie

Mémoire (juillet 2008) de Nicolas CHAUSSON, sous la direction de Franck Scherrer.

Depuis les années 1990, nous assistions à un phénomène de désynchronisation des temps de la vie qui à des impacts sur les rapports qu’entretient la population avec son territoire. Ce phénomène se caractérise notamment par un glissements des activités du jour sur des heures de plus en plus tardives. C’est ainsi qu’émergent les nuits urbaines comme un nouveaux temps de vie qu’il est important d’encadrer par un système de services urbains et de politiques publiques adapté aux nouveaux besoins de la population. Cependant, adapter les temporalité de la ville aux nouveaux rythmes des habitants est générateurs de conflits s’expliquant par des usages de l’espace et des pratiques contrastées de la population. La nuit est un temps de sommeil pour les uns, mais aussi un temps de loisirs ou de travail pour les autres. Bien que sources d’opportunités pour le développement d’un véritable dynamisme urbain, les collectivités locales doivent faire face à la régulation de ces conflits. Par ailleurs, la nuit est aussi le temps des inégalités, car l’accès à la ville nocturne n’est pas aisée pour l’ensemble de la population.