Vous êtes ici :

Ville servicielle : quelles transformations pour l'action publique ?


© Atelier Tout va bien

Article

Grand Lyon métropole servicielle

Derrière la notion de ville servicielle se pose le renouvellement de la manière dont le service est conçu, produit et consommé. Et ces évolutions touchent l’ensemble du champ des services et concernent au premier chef le secteur public et particulièrement la Métropole de Lyon pour qui la qualité et la relation de service pourraient devenir l’un des piliers de son identité.
Comprendre la ville servicielle, situer et questionner l’action publique dans ce contexte et interroger les relations existantes et celles à bâtir entre les acteurs de la ville servicielle sont les objets de l’étude exploratoire menée par la Direction de la Prospective de la Métropole de Lyon intitulée « Grand Lyon Métropole servicielle - quelles transformations pour l’action publique ? ».

29 septembre 2015 | Mots-clés Service Ville servicielle Politique publique

Dans ce cahier est explorée la dimension servicielle d’une variété de grands champs de politiques publiques tels que la mobilité, les services urbains, le logement, le vieillissement, le service aux entreprises, le tourisme, l’e-administration.

Au centre de cette exploration : la relation de service et un fil rouge les transformations de l’action publique par l’approche servicielle.

Après une clarification ce sur quoi est fondé le concept de ville servicielle à travers les contributions de trois chercheurs, on entre dans le vif du sujet.

Le lecteur est immédiatement interpellé dans cette relation, sept fois de suite suivant le secteur,  grâce à une saynète-fiction qui le met en situation. Des données objectives exposent ensuite ce qui caractérise actuellement les services avec une mise en évidence des promesses et des risques qui s’en dégagent. On plonge ensuite dans l’analyse de la dynamique servicielle où la relation de service est schématisée et problématisée autour des défis et des leviers potentiels pour un acteur public.

Pour être encore plus concret, deux personnes, professionnels ou chercheurs, éclairent le propos de leur expérience ou de leur analyse en la matière.

Enfin, le cahier examine de façon transversale le fonctionnement interne de la Métropole de Lyon et de ses relations avec les différents acteurs de la ville servicielle : délégataires, partenaires, habitants, communautés et « barbares du numériques ».

Lire la publication