Vous êtes ici :

Crèches


Des solutions pour s’occuper des enfants

Le problème de la garde d’enfant est une thématique récurrente qui apparaît dans l’ensemble des entretiens menés. Deux aspects principaux sont mis en avant : le manque de place dans les structures d’accueil et le coût élevé.

En France, 80 % des femmes en âge d’avoir des enfants travaillent. Les familles monoparentales sont de plus en plus nombreuses. La recherche d’un mode de garde devient donc cruciale, d’autant plus que la situation financière est précaire. Alors, le système D fonctionne ! La solution trouvée par beaucoup est de faire appel aux proches. Voisins, parents et amis sont mis à contribution pour s’occuper occasionnellement ou régulièrement des enfants. Les parents ayant leurs enfants scolarisés dans la même école s’aident, alternant les gardes le soir. Mais tout le monde ne dispose pas d’un réseau de proches en capacité d’apporter son aide au quotidien. Ne pas pouvoir faire garder son enfant, au même titre que ne pas pouvoir se déplacer, est donc un frein important dans les mécanismes d’accès à l’emploi. 

Il semble alors primordial de mettre en place sur l’agglomération des systèmes de garde d’enfant plus flexibles et pouvant mieux répondre aux impératifs de la vie actuelle (éclatement des temps de vie, complexité des emplois du temps, surtout pour les femmes…).
1. des gardes plus flexibles sur les horaires : 
2. des systèmes de garde d’urgence
3. des gardes dans le cadre des formations. 
4. Loisirs, péri scolaire et extrascolaire. 
 
Nous avons choisi de mettre en avant cinq expériences menées : elles représentent une innovation intéressante dans le domaine de la garde d’enfant et sont des actions peu connues qui mériteraient de se développer quant à l’accueil péri-scolaire.

 

ET SI ON EXPERIMENTAIT LES CRECHES EN GARE ?

Pour une meilleure qualité de vie des salariés et usagers des TER, pour une mobilité plus durable, de nouveaux services voient le jour....