Vous êtes ici :

Crise sanitaire du Covid-19 : « l'après » vu « pendant »


Étude

La crise sanitaire engendrée par le Covid-19 a profondément bouleversé la vie de la moitié de l'humanité, autant avec l'obligation de confinement, que par les mesures sociales et économiques mises en place. Durant ce confinement, les prises de positions sur cette situation inédite se sont multipliées et ont recouvert l'ensemble des sites et communications privés et publics.

La Direction de la Prospective et du Dialogue Public de la Métropole de Lyon s'est intéressée aux articles et tribunes d'opinion publiés pendant cette période de confinement, afin de montrer les grandes tendances que la crise a portées. Cette synthèse non-exhaustive présente ainsi les nombreux questionnements sur le monde « d'après » crise, tel un témoignage des interrogations sociétales vécues pendant la France confinée.

L'analyse de la crise : état des lieux des façons de décrire un événement majeur et l'horizon des possibles
Caractériser la crise sanitaire : un événement (imprévisible ?) À part qui crée des incertitudes
À la recherche des causes : une transmission probablement liée à la biodiversité et une propagation associée à des facteurs humains
Quelles suites ? Quatre horizons de «l’après» dès les premiers jours du confinement
Un «retour à la normale» dans un contexte plus contraint malgré des évolutions
Un «après» radicalement différent, centré sur les enjeux climatiques et sociaux
Une bascule vers une restriction de libertés individuelles et une société de surveillance
Une installation dans le temps de la crise

Défiance, inégalité, accélération, interdépendance... : la crise révèle et renforce certaines tendances déjà présentes
La révélation des systèmes complexes d’interdépendances mondiales
Les inégalités sociales et les sentiments d’injustice se renforcent
L’accélération de notre temps est exposée avec l’arrêt brutal causé par le confinement
Des comportements individuels à la fois mal compris et au cœur de la prise de décision
La défiance envers les «élites» et la montée du complotisme
Quelles «solutions» sont remises au goût du jour ?

Crise économique, gestion du risque, relocalisation, transition : la crise met à l'agenda public et produit de nouvelles tendances
Tendance #1 - Le spectre de la crise économique s’impose et va orienter les décisions à venir
Tendance #2 - La parole scientifique est revalorisée, même si l’avènement d’une société du risque et la superposition des controverses scientifiques et politiques bouleversent la décision publique
Tendance #3 - Le processus de mondialisation est toujours plus contesté, et de nouveaux arguments sont mobilisés pour une relocalisation partielle de la production
Tendance #4 - La crise questionne la valeur du travail et intègre la notion de «travail essentiel»
Tendance #5 - Premiére étape de la transition écologique ou faux parallèle ? Le champ des possibles sur la crise environnementale s’ouvre et se referme à la fois
Tendance #6 – L’accent sur la responsabilité individuelle se renforce 

Questionnements pour l'action publique
Justice sociale : prendre en compte le besoin d’équité et l’expression des sentiments d’injustice dans la relance
Le faire-ensemble : quelle place à l’individu ou au citoyen ?
L’efficacité de l’action : l’efficacité avant tout, mais sous quels critères ?

Quelques pistes de réflexions par entrée thématique
- Aménagement du territoire
- Urbanisme
- Social et médico social
- Éducation
- Numérique

 

Pour poursuivre vos lectures, retrouver ICI l’ensemble des articles #Covid-19