Vous êtes ici :

Episode 6 - Le monde d'Après


© Pixabay

Il sera comment le monde d’Après ?
Quand on demande au citoyen, comment il voit l’après, voici ce qu’il propose au travers des pistes qui ressortent de la grande consultation citoyenne sur « le monde d’après ».

Le monde d'Après

Consultation faite par la Croix Rouge française et de nombreux partenaires : 800 000 votes, 29 000 propositions pour un monde d’après résilient, durable et inclusif, avec cinq thématiques qui émergent : la protection de l’environnement, l’agriculture, les transports, l’emploi et la santé. Pistes d'actions à découvrir ici : https://positivr.fr/mobilite-durable-fiscalite-verte-revenu-universel-les-attentes-pour-le-monde-dapres/

Il y a de nombreuses inquiétudes sur l’après-crise : des enseignements vont-ils être tirés de cette crise ? de sorte à améliorer notre capacité à anticiper, à faire face et ainsi se relever plus facilement des prochaines crises, alors que le post-crise 2008 n’a pas généré de prise de responsabilité. Une prise de conscience est nécessaire ainsi que le montre cet interview de Cynthia Fleury sur RTBF . Pour le politologue Arnaud Mercier, l'enjeu n'est pas « la vie d'après » mais « la vie avec… » en acceptant le risque à courir. Qu’en est-il du risque raisonnable, acceptable ? À travers un débat éthique, cette tribune lance aussi le débat de l’acceptabilité de la mort face à la menace sanitaire globale. Elle oppose survie générationnelle face à la destruction de la richesse économique … lire l’article du Point 

© Pixabay

Nécessité de comprendre, mais aussi réduire l’économie de l’encombrement tous azimuts (embouteillages, tourisme de masse, compétitions sportives, congrès, foires, colloques…), tel est l’enjeu de l’après-covid. La pandémie invite à repenser cette économie de l’encombrement et à la réinventer après le confinement. A lire cet article dans The Conversation 

Et l’après de la mobilité ?

S’il est un domaine qui a été chamboulé du jour au lendemain, c’est bien celui de la mobilité ! et après ? Que faudra-t-il privilégier ? à nous de choisir le monde dans lequel nous voulons vivre et notre futur mode de mobilité !  Dans cet article, Jean Michel Morer, référent mobilité de l’APVF et maire de Trilport (77) met l’accent sur la nécessité d’apporter une réponse globale et transversale sur la question des mobilités, en abordant notamment la dimension de la fracture territoriale. Il est urgent de repenser nos mobilités afin de les rendre plus inclusives. Dans les « petites villes » les élus locaux ont fait preuve d’inventivité et de pragmatisme . À relire également sur le sujet : désaturer en jouant sur le temps et l'espace  et  "drôle de temps pour la mobilité" 

La crise, un accélérateur du numérique :  

Pour l’économiste Daniel Cohen, la crise ne renversera pas le capitalisme tel qu’on le connait, mais elle peut le modifier, en renforçant le capitalisme numérique et mais en déshumanisant  nos relations à long terme. La crise accélère, de plus,  la transition vers la dématérialisation. A lire ici  

Organisation du travail ne ressemblera plus à ce qu’elle était…

À quoi ressemblera le travail post-crise ? Plusieurs enjeux pourraient être concernés. Dans cet article, quel impact à long terme du test grandeur nature du télétravail qui a concerné plus de 8 millions de travailleurs ?  Au-delà du télétravail, Daniel Loubet dans cet interview revient sur les conséquences sur l’organisation du travail, en termes de digitalisation, relocalisation, ... . Le management ne sera lui, plus jamais le même, juge Dennis Pennel. 

Sur le sujet général de l’après du covid, douze changements majeurs évoqués par GrenobleEM