Vous êtes ici :

Rapports femmes/hommes dans l'espace public


Étude

Tendances prospectives

De façon contre-intuitive, la ville durable et sans voiture pénalise les femmes.... Seuls 2 % des noms de places et de rues en France sont attribués à une femme...100 % des femmes ont subi au moins une fois un harcèlement sexiste ou sexuel dans les transports en commun.... Décryptage des tendances sur le thème de la ville est-elle faite par et pour les hommes ?

11 octobre 2018

SOMMAIRE :

DECRYPTAGE
La ville, faite par et pour les hommes
Le poids des traditions culturelles et religieuses dans la répartition genrée de l'espace urbain
Une occupation genrée de l'espace public
L'espace public : un danger pour les femmes
Des mobilités sexuées
L'invisibilité des femmes dans l'espace public : 2 % de rues portent des noms de femmes

TENDANCES
1- Un urbanisme plus conscient des usages différenciés de la ville
2- Des aménagements, des équipements et une signalétique plus inclusifs
3- Des équipements polyvalents favorisant le multi-usage
4- Le retour du débat sur la non-mixité
5- La généralisation du gender mainstreaming
6- Pour une ville du « libre ensemble », inclusive et solidaire

INTERVIEWS
Pascale Lapalud, urbaniste et designeure, co-fondatrice et présidente de Genre et ville
Yves Raibaud, spécialiste de la géographie du genre et enseignant-chercheur à l’Université Bordeaux-Montaigne

INITIATIVES 
Villeurbanne : un plan municipal d'actions pour l'égalité des hommes et des femmes
Rillieux-la-Pape : des marches de femmes
Auvergne Rhône-Alpes : les journées du matrimoine
Le Sytral contre le harcèlement sexiste